Augmentation des frais de notaire à Paris à compter du 1er janvier 2016

Voici une bien mauvaise nouvelle pour les acheteurs parisiens ! L’achat d’un logement dans la capitale vous coûtera désormais plus cher du fait de la hausse des droits de mutation décidée par le Conseil de Paris fin novembre. Les frais de notaire passeront ainsi de 3,8% à 4,5% (le maximum légal) dès le 1er janvier 2016.

Immobilier : nouvelle augmentation de l’impôt

Cette nouvelle mesure s’appliquera aux logements, bureaux et commerces. De quoi sérieusement alourdir la facture des futurs acquéreurs parisiens mais surtout de gonfler les caisses de la ville. La mairie de Paris espère ainsi récolter 140 millions sur un an.

Pour autant la Ville se défend en estimant que pour l’achat d’un appartement de 300 000 euros, le montant des droits de mutation n’augmenterait que de 2 100 euros. Pour un bien plus cher, 600 000 euros par exemple, la hausse sera tout de même de 11 % en passant de 38 400 à 42 700 euros. Une nouvelle mesure en défaveur des acheteurs sur un marché déjà très tendu du fait de prix toujours aussi élevés.

Mesure vivement critiquée

Cette décision de la maire socialiste n’est pas du goût de tout le monde. L’opposition a tenu à s’exprimer avec une ironie : « dans cette période de pénurie de recettes, la tentation était trop forte de traire à nouveau la vache à lait… C’est-à-dire le bon vieux marché immobilier parisien ».

Quant aux professionnels du secteur, ils sont pour la plupart inquiets. En effet, cette mesure va directement impacter les primo-accédants et les revenus les plus modestes qui seront contraints de disposer d’un apport personnel plus important pour financer les frais de notaire.. Il faudra donc souscrire un prêt immobilier plus conséquent ou se résigner à quitter Paris intra-muros…

< Liste des articles