Crédit immobilier : la hausse des taux se confirme

La hausse constatée en juillet (5 points de base en moyenne) est confirmée en août. Les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis à 2,17% en moyenne contre 2,06% le mois dernier, indique ce jeudi 3 septembre l’observatoire Crédit Logement/CSA.

La hausse n’est pas comparable pour tous les marchés : pour l’accession à la propriété dans le neuf, les taux de crédits ont atteint en moyenne 2,21% (2,10% en juillet) et 2,20% dans l’ancien (2,09% en juillet). Elle diffère également selon la durée du prêt accordé par les banques (10, 20 ou 25 ans).

En août, la durée des prêts s’est ainsi établie à 216 mois en moyenne (243 mois pour l’accession dans le neuf et 228 mois dans l’ancien). « La révision des barèmes de taux de la plupart des établissements de crédit est intervenue durant l’été », souligne l’observatoire. « Elle reste néanmoins modérée, en comparaison des désordres que la crise grecque a provoqués sur les marchés financiers ».

Crédit Logement/CSA avait prévu en juin que « la tendance des prochains mois devrait confirmer une lente et modérée remontée des taux« . « Cela ne serait pas de nature à casser le dynamisme du marché immobilier (dynamisme très récent et fragile) », avait-il ajouté.

« Sur un marché en expansion, l’allongement des durées constaté en août compense largement la hausse des taux de crédits observée depuis juin dernier », note Crédit Logement/CSA. « Les niveaux actuels des conditions de crédit permettent donc à de nombreux ménages d’entrer sur le marché de l’accession, sur des durées longues sans que cela ne les pénalise », selon l’observatoire.

< Liste des articles